Une brève histoire

Du temps de l’Empire romain, la ville se situait sur la rive ouest du Danube et était connue sous le nom de Pannonie. Il en reste encore des ruines à Budapest, notamment un vieux camp militaire. La Hongrie a été influencée par l’affaiblissement de l’Empire romain et l’invasion des tribus germaniques. Attila, roi des Huns, un homme connu et craint, a passé beaucoup de temps en Hongrie, et on dit que sa tombe se trouve quelque part en Hongrie, bien que personne ne sache vraiment si c’est vrai.

Histoire de Budapest

Histoire de Budapest

Les magyars (Hongrois), conduits par Arpád, sont venus dans le bassin des Carpates aux alentours de 896. Les tribus ont ensuite été dirigées par Geza, qui a eu l’intention de christianiser la Hongrie. C’est seulement son fils, Vajk, plus connu sous le nom d’Etienne, qui y parvint. On dit qu’il a reçu la couronne du Pape le 24 décembre de l’an 1000. Après cela, il a christianisé le pays, et bien qu’il rencontra certaines résistances, il y parvint.

Arany JanosL’étape suivante importante dans l’histoire de la Hongrie est l’invasion mongole. Ils sont venus en 1241 et ont pillé, tué et détruit d’importantes parties de la Hongrie. En réponse, le roi Bela IV a construit des châteaux en pierres, qui devaient les protéger au cas où les Mongoles reviendraient. A cette époque, la capitale de la Hongrie a été transférée à Buda.

Mais la menace n’est finalement pas venue des Mongoles, mais des Turcs. Ils sont venus du sud, et de nombreuses batailles ont été menées contre eux. Une victoire célèbre a été gagnée en 1456 au siège de Nándorfehérvár. Mais rien ne dure jamais éternellement. En 1526 les Turcs ont vaincu les Hongrois à Mohács, et en 1541 ils sont entrés dans Buda et ont occupé la ville. Pendant cette période, une partie de la Hongrie appartenait aux Turcs, une partie à la Transsylvanie, et une partie aux Hongrois/Habsbourgs. En 1686 la Sainte Ligue a reconquis Buda et les Turcs ont du quitter le pays.

Après cela, les Habsbourgs ont contôlé et gouverné les Hongrois, et de nombreuses révoltes ont eu lieu à cette époque. En 1848, on crut que les Hongrois réussiraient à trouver leur indépendance, mais en 1849, les Autrichiens ont repris le dessus, et encore une fois, la liberté n’est restée qu’un rêve. Le temps qui a suivi les Autrichiens ont quand même donné plus de libertés aux Hongrois, et lorsque les troupes autrichiennes ont été vaincues en 1918, les Hongrois se sont déclarés indépendants. Tirant profit des circonstances, le parti communiste a réussi à conquérir le pouvoir et ont contrôlé la République soviétique hongroise pendant trois mois en 1919.

Histoire de Budapest

Histoire de Budapest

Le régime communiste est vite arrivé à sa fin, et a été suivi par une autre tragédie (aux yeux de nombreux Hongrois): le traité de Trianon par lequel 2/3 du territoire du pays a été perdu, et seul 1/3 est resté hongrois (qui correspond à ce que nous appelons aujourd’hui la Hongrie). Pendant la Seconde guerre mondiale, les Hongrois se sont battus aux côtés des Allemands, mais ils ont essayé de se retirer de la guerre en 1944. Les Allemands ayant eu vent de ce projet ont immédiatement occupé le pays. La liberté a ensuite été retrouvée à l’aide des troupes communistes en 1945.

Les communistes ont gouverné le pays de 1945 à 1989 (à part une petite période pendant la révolution de 1956). Depuis que la Hongrie a retrouvé toute son indépendance en 1989, et bien que la politique puisse paraître un peu instable, la liberté a été regagnée et le pays est sur la bonne voie. La Hongrie est membre de l’Union européenne depuis 2004.

Share Button